Suivez nous
Réservez maintenant
Villas Clos Grégoire
Villas Clos Grégoire
Villas Clos Grégoire
Villas Clos Grégoire
Villas Clos Grégoire
Villas Clos Grégoire
Villas Clos Grégoire
Adresse 20253 Patrimonio
Contact 0608222737 | villasclosgregoire@orange.fr
Découvrir

Mairie penta di Casinca : Région

la région et ses alentours


Patrimonio : Des vignes, du soleil et la mer
 
Patrimonio, c'est avant tout un nom qui chante sur les bouteilles d'un des meilleurs vins de l'île. Prenez un soleil qui inonde de lumière les grappes de fruit, ajoutez y les effets bénéfiques de la brise marine du golfe de Saint-Florent, et voilà la clé de la réussite des vins de Patrimonio. Sur ce sol schisto-calcaire, planté de cépages régionaux traditionnels, les vignes donnent un vin tout en finesse et en équilibre : des rouges somptueux aux parfums de violette, des blancs et rosés fruités et bien sûr des muscats, légèrement fumés, excellents en apéritif.

Le vignoble de Patrimonio a vraiment une place importante dans l'histoire du village. Vous ne serez donc pas surpris d'apprendre que le Saint du village n'est autre que Saint Martin, le Patron des vignerons. D'ailleurs l'église qui date du 17ème siècle porte également son nom. Chaque 11 Novembre c'est en ce lieu que se déroule la traditionnelle fête patronale. Mais la Saint Martin est beaucoup plus qu'une simple fête religieuse. Procession et dégustation du vin nouveau précèdent la cérémonie et rassemblent des milliers de personnes lors d'une grande fête populaire qui se déroule au Théâtre de Verdure.
 
En vous y promenant vous rencontrerez la célébrité du village. Un menhir appelé « U Nativu ». Découvert dans une vigne en 1965, ce menhir date de l'âge du bronze, entre 4000 et 2000 avant Jésus-Christ.

Vous l'aurez compris, à Patrimonio tout est construit autour de la vigne et elle le rend bien.
 

Saint-Florent : Le petit Saint-Tropez de la Corse

Lorsque l'on arrive à Saint-Florent, on est immédiatement séduit par l'authenticité qui s'en dégage. Le temps semble s'être arrêté, et le village n'a rien perdu de son charme d'antan, lorsqu'il n'était qu'un petit village de pêcheurs. Promenez vous sur le port et vous verrez que les vieilles barques et leurs filets sont toujours là, que les parties de boules sur la place du village continuent d'animer les terrasses des bars, ou observez tout simplement au détour d'une vieille ruelle le coucher de soleil qui se reflète sur les anciennes maisons qui semblent plongées directement dans la mer.
 
Le soir, le coté paisible laisse place à une ambiance plus sélect. Commencez par boire un verre sur la place Doria en écoutant un groupe de chants corses. N'hésitez pas à y savourer une bonne assiette de charcuterie ou de fromage. Ensuite vous pourrez manger dans l'un des nombreux restaurants qui se trouvent le long du port, avant de terminer votre soirée en mangeant une glace tout en vous baladant sur les quais.
 
Mais Saint-Florent n'est pas qu'une station balnéaire encadrée par les montagnes et les plages. C'est aussi une cité historique dans laquelle quelques édifices subsistent, à commencer par la cathédrale du 12ème siècle, sa tour génoise ou encore la Citadelle qui accueille désormais de nombreuses expositions contemporaines et des concerts lors du Festival Porto Latino.
 
Entre cadre de vie agréable et beauté du paysage, vous arrêter à Saint-Florent c'est prendre le risque de ne plus jamais vouloir en partir.

Bastia : Une ville autour d'un port

Modeste marine du village de Cardo au départ, ce n'est qu'au 14ème siècle que la citadelle de Bastia et sa ville sont fondées par les Génois afin de se protéger des envahisseurs. Très vite, grâce aux richesses qu'offre le Vieux Port, Bastia va prospérer et devenir la capitale de la Corse.

 

C'est dans cette ville chargée d'histoire que vous aurez le bonheur de vous balader. Et vous n'aurez pas trop de difficulté à vous projeter car Bastia à conserver en grande partie l’apparence des cités antiques méditerranéennes.

 

La visite commence par le centre historique de la ville, la Citadelle et le Palais des Gouverneurs Génois. Entourée de ses remparts, elle domine le Vieux Port qui se trouve en contrebas. Il est l'un des lieux les plus prisés des touristes pour sa beauté et sa multitude de bars et restaurants.

 

Quelques ruelles plus loin vous tomberez sur la Place du Marché et l'originale Église Saint-Jean-Baptiste avec ses deux clochers. Si vous prolongez votre visite, c'est cette fois sur la Place Saint-Nicolas que vous atterrirez. Les façades colorées qui l'entourent sont celles d'anciens palais construits au 19ème siècle, symbole de la réussite de vieilles familles corses dans le commerce, notamment en Amérique du Sud. En fin de journée prenez place dans l'un des nombreux bars qui s'y trouvent pour un repos bien mérité tout en profitant de la magnifique vue mer qu'elle vous offre.

 
Le Cap Corse : L'île dans l'île

A partir de Patrimonio, si il y a bien un endroit à visiter sans exception c'est bien le Cap Corse. Loin de l’agitation trépidante des grands sites touristiques, le Cap Corse invite à un voyage inoubliable au cœur d’une région à la nature préservée et au patrimoine unique.

 

Entre les vallées de la partie orientale qui débouchent en douceur sur la mer et les montagnes abruptes qdu coté occidental, vous serez éblouis par tant de beauté pure. Tout au long de ses 40 kilomètres vous aurez la chance de découvrir les trésors qu'il vous offre : criques secrètes, plages de sable et même de galets noirs, tours génoises, maisons « des américains », moulins à grain, villages pittoresques (Nonza, Erbalunga...) et sentiers du littoral.

 

Mais le Cap-Corse, c’est aussi l’art de vivre : déguster une langouste à Centuri, goûter les productions locales d’huile d’olive, de fromages de chèvre ou de brebis, de charcuterie et de miel, ou tout simplement se laisser envoûter par la chaleur et la convivialité de ses habitants

 

Vous l'aurez compris, le Cap Corse, entre dépaysement et émerveillement, saura occuper une bonne partie de vos vacances, le temps d’un séjour riche en émotions.

 

Le désert des Agriates : De terres nourricières à désert

Malgré le nom de désert, ici vous ne trouverez pas de sable sauf sur les plages, mais plutôt un maquis aride où pousse une végétation diversifiée. Lors de sa traversée, immensité de crêtes, vallons et sommets neigeux tournés vers la mer et le Cap Corse, suspendent le regard.

 

A l'approche du rivage, le paysage aride de maquis et de granit taillé par l'air marin s'adoucit pour laisser place à la couleur crème des plages et le vert plus tendre des marais. C'est d'ailleurs dans les Agriates que vous trouverez deux des plus belles plages de Corse, le Lotu et Saleccia.

 

En périphérie du désert quelques plaines agricoles se détachent légèrement : la vigne, les prairies et les oliviers y sont encore exploités. Mais elles sont rares. Pourtant, ces terres, hâtivement qualifiées de désert, étaient autrefois considérées comme le grenier de la Corse et ont été nourricières durant des siècles. Du passage des bergers et agriculteurs, il ne reste que les pagliaghji, des maisons de pierres sèches, qui servaient à l'hébergement, mais aussi à stocker le blé, le foin, les outils et à abriter le bétail.

La visite du désert des Agriates est une étape à prévoir lors de votre séjour dans la région, que vous le fassiez à pied, en bateau, voiture ou encore à cheval, vous serez émerveillés par les panoramas qu'il vous offrira.